jeudi 2 août 2012

POURQUOI VOULOIR BAPTISER SON ENFANT ?


RÉFLEXION POUR LES  PARENTS QUI DEMANDENT LE  BAPTÊME POUR   LEUR ENFANT 


Le chrétien est quelqu’un qui est membre d’une communauté de foi. Cette communauté est composée de tous ceux et celles qui ont choisi d’adopter Jésus de Nazareth comme  maitre  et guide spirituel et de  puiser  dans son  enseignement les valeurs  auxquelles ils adhèrent et qui doivent orienter leur vie.

Être chrétien c’est donc être élève, disciple de  Jésus de Nazareth et  se sentir  attaché à sa personne par des  liens  faits d’admiration, de confiance et d’amitié profonde.

Les chrétiens  reconnaissent  en Jésus  un modèle exemplaire d’humanité, au point  de  considérer ce personnage extraordinaire comme un « don » et une « grâce » du ciel à notre monde. C’est pour cette raison qu’ils voient en lui la personne qui a le mieux  incarné et réalisé dans sa vie l’idéal d’une perfection que nous attribuons normalement seulement à Dieu.

Dans leur admiration pour Jésus, ses disciples le considèrent en outre comme une révélation ou une manifestation de Dieu dans l’histoire humaine. Ils se disent que c’est en regardant  Jésus que  nous pouvons  avoir une idée  de comment  devrait  être  vécue notre existence pour être conforme  aux attentes de Dieu à notre égard. Si nous sommes tous créatures de Dieu et donc, d’une certaine façon, si nous sommes  tous des  fils et des  filles  de Dieu, les chrétiens considèrent cependant  Jésus de Nazareth comme  un « fils de Dieu » tout à fait  spécial et unique, comme le fils de Dieu « par excellence »

Jésus nous a laissé un enseignement, une vision du monde, un testament  spirituel,  un esprit, un code et un style de vie, dont les grandes a lignes se retrouvent dans  des  écrits datant du premier siècle de notre ère. Ces écrits, appelés« Évangiles »,  résument, dans un genre littéraire  très symbolique et allégorique,  l’essentiel du  message du Prophète de Nazareth.

Vouloir vivre en chrétien c’est donc vouloir vivre selon  l’esprit  de Jésus et les directives  qu’il  nous a laissées.  Et cela, non pas d’une façon  solitaire et individuelle, mais  au sein d’une famille ou  d’une communauté de gens qui partagent  le même amour et la même admiration pour le Maitre de Nazareth et qui veulent  asseoir et bâtir la conduite de leur vie sur les valeurs contenues dans  son enseignement.
Dans un langage  un peu technique on dit que l’on est chrétien  «en Église». (Le mot ‘église’  vient d’un mot grec qui signifie ‘assemblée’ ou ‘communauté’).

Le disciple  de Jésus vit personnellement, dans le concret de sa vie quotidienne,  les valeurs qu’il a reçues de son Maitre. Cependant, en tant que chrétien, il exprime  et il manifeste son adhésion  à Jésus à  travers  une communion de vie  avec ses frères  dans la foi. C’est en effet la communauté chrétienne qui est  porteuse et garante des valeurs que Jésus nous a laissées. On ne peut donc pas être chrétien « en solitaire », mais seulement  «en solidaire »,  en étant  membre d’un corps  plus grand  que soi et qui nous porte et nous englobe.

Être chrétien comporte alors nécessairement  une participation  active  et régulière aux activités et aux initiatives de sa communauté d’appartenance. Cette participation  assume  sa visibilité concrète dans les assemblées de fideles qui se réunissent  régulièrement  chaque dimanche dans  ces lieux  de réunion  et de culte  appelés  « églises »  ou « paroisses ».

Dans ces rencontres hebdomadaires, la communauté chrétienne, à travers le déploiement   des gestes symboliques et  de rites liturgiques, parfois  anciens et parfois plus modernes,  proclame et approfondit sa foi, chante sa joie, remercie Dieu pour avoir connu et avoir  suivi Jésus, ce don du Ciel  qui aide chacun à saisir le sens de sa  vie et  à pénétrer   toujours davantage  dans la connaissance du mystère de Dieu.

Les rencontres hebdomadaires du dimanche sont organisées avant tout pour fêter la résurrection de Jésus; mais aussi, pour  faire mémoire des faits plus significatifs de sa vie. Ces réunions permettent  à tous les disciples de Jésus de Nazareth d’écouter à nouveau son enseignement, de l’approfondir, de s’en nourrir, afin que, petit à petit, il puisse se glisser dans le vécu de leur existence et donner à celle-ci son originalité et sa  caractéristique chrétienne.

La rencontre du dimanche donne, en outre, aux chrétiens l’opportunité de se retrouver ensemble en tant que famille de disciples de Jésus (= église),  de se soutenir les uns les autres dans la foi, d’établir un partage de vie et de poser ensemble les gestes symboliques qui expriment et nourrissent  leur appartenance au monde des valeurs religieuses que Jésus de Nazareth leur a laissé en héritage. Parmi les gestes symboliques posés lors de cette rencontre, les chrétiens donnent beaucoup d’importance à ceux qui expriment  et signifient la Présence toujours efficace, active et vivante  de Jésus  au milieu d’eux.

Il est clair que l’appartenance à la communauté des disciples du Nazaréen est le résultat  de la rencontre avec ce Maitre et de la fascination suscitée par la connaissance de son enseignement et l’impact de sa Parole. Elle est donc le fruit d’un choix et d’une décision personnelle. On n’est pas chrétien de naissance, on le devient par libre décision.

Le rite qui scelle la décision de vivre en disciple de Jésus et d’appartenir à la famille ( ou communauté)  de ceux et celles qui croient en  Lui,  est le Baptême. Le baptême est donc  essentiellement  un geste d’adulte.

Si l’habitude a été est prise de donner le baptême  aux  petits enfants, ce geste n’acquiert de sens qu’à travers la foi  vivante et active des parents. En faisant baptiser leurs enfants, les parents chrétiens s’engagent à leur transmette la foi chrétienne qui les anime; et cela au sein d’une communauté chrétienne qu’ils fréquentent  et dont ils sont des membres actifs.

Les parents doivent  savoir que le baptême est un geste vide  de sens et inutile, s'il n'est pas le résultat  du désir et de la volonté  des parents de nourrir leur enfant de la même  foi qui les anime et les fait vivre. 

La communauté chrétienne est certainement  un support  important  et  incontournable pour les parents chrétiens qui doivent s’atteler à assurer la vie chrétienne et la croissance spirituelle de leurs enfants. Dans une paroisse une équipe  des catéchètes  accomplit cette tâche d’aide et de support offerte aux parents. Cependant, la tâche des catéchètes est et reste secondaire et, à la limite, même négligeable. Les parents  sont et restent  les premiers responsables de la transmission, de l’éclosion et  de la maturation de la foi  et du sens religieux de leurs enfants.

 D’où, dans les cours plus formels d’initiation chrétienne donnés en paroisse à l’occasion de la première communion et de la confirmation, la nécessité et l’importance de la présence, de la collaboration et de l’implication des parents. Sans les parents, sans leur intérêt visible et manifesté, sans leur participation active, cette initiation chrétienne n’aura aucun impact sur les enfants et ne laissera aucune conséquence dans le future de leur vie chrétienne.

BM


1 commentaire:

  1. Bonjour, nous aimerions beaucoup faire baptiser notre bébé en fin d'année et souhaiterions savoir s'il est possible pour notre bébé d'avoir 2 parrains et une marraine. Le premier parrain ne vit pas au Québec et le 2ème parrain viendra pour l'occasion. La marraine vit au Québec. Je vous remercie de votre attention. SLT

    RépondreSupprimer